Connaissez-vous les 6 grands marathons internationaux ? 

Dimanche 7 avril 2024, le top départ du marathon de Paris sera donné sur les Champs Élysées. L’origine du marathon remonterait en 490 av. J.-C. La légende raconte que Philippidès, un messager grec, aurait parcouru la distance d’environ 40 kilomètres de Marathon à Athènes pour annoncer la victoire des Grecs contre les Perses à l’issue de la bataille de Marathon, qui eut lieu lors de la première guerre Médique. Épuisé, il aurait atteint l’Aréopage et y aurait succombé après avoir délivré son message. Mais, au fait, connaissez-vous les 6 plus grands marathons internationaux, les World Marathon Majors ? 

1. Le marathon de New York : le plus couru des marathons internationaux

Le Marathon de New York, également connu sous le nom de New York City Marathon, est bien plus qu’une simple course pédestre de 42,195 km. Depuis ses modestes débuts en 1970 avec seulement 127 participants payant chacun un dollar, l’événement est devenu une institution mondiale du running. Fred Lebow, co-fondateur de la course, a révolutionné le tracé en 1976, permettant aux coureurs de parcourir les cinq grands quartiers de la ville, et depuis lors, le marathon n’a cessé de croître en popularité.

Malgré les défis comme la tricherie scandaleuse de Rosie Ruiz en 1979 et l’annulation tragique de l’édition de 2012 à cause de l’ouragan Sandy, le Marathon de New York a résisté à l’épreuve du temps. Son parcours pittoresque commence à Staten Island, traverse les quartiers animés de Brooklyn, Queens et Bronx, puis revient triomphalement à Manhattan, terminant par une boucle enivrant autour de Central Park. Avec ses dénivelés et ses derniers kilomètres vallonnés, ce n’est pas une course pour les faibles de cœur, mais avec des millions de spectateurs en ligne de route, des orchestres et des animations égayant chaque foulée, l’atmosphère est électrique.

Chaque premier dimanche de novembre, près de deux millions de personnes affluent dans les rues de New York pour soutenir les coureurs, tandis que des millions d’autres regardent l’événement à la télévision, faisant du Marathon de New York un spectacle sportif incontournable, un véritable hommage à l’endurance humaine et à l’esprit de communauté.

S’inscrire au marathon de New York 2024

Le marathon de New York 2024 aura lieu le dimanche 3 novembre 2024, conformément à la tradition. 

Il existe plusieurs façons de participer au Marathon de New York. Vous pouvez obtenir une place par tirage au sort, en courant pour une cause caritative, ou en réservant un forfait marathon avec un voyagiste international. La date limite pour soumettre votre candidature est généralement mi-février. Pour les résidents de New York, les critères sont plus stricts. Ils doivent avoir complété au moins neuf courses qualificatives au cours de l’année précédente pour être éligibles, bien que ceux qui ne répondent pas à ces critères puissent tenter leur chance au tirage au sort. Par ailleurs, n’importe quel participant potentiel, qu’il réside à New York ou non, a la possibilité de se qualifier en atteignant un temps de course officiel de référence.

2. Le marathon de Boston : le plus ancien des marathons internationaux

Le Marathon de Boston, instauré en 1897, est un événement emblématique qui se déroule chaque année le troisième lundi d’avril, lors du Patriots’ Day. Cette course de renommée mondiale, intégrée au World Marathon Majors, rassemble près de 30 000 participants chaque année, attirant également un demi-million de spectateurs, ce qui en fait l’événement sportif le plus suivi en Nouvelle-Angleterre. 

L’ édition de 2013 a été marquée par une tragédie lorsque deux bombes ont explosé près de la ligne d’arrivée, entraînant la mort de trois personnes et blessant 264 autres. 

Le Marathon de Boston se distingue par sa politique d’inscription exigeante, nécessitant des coureurs de démontrer leur capacité à atteindre des temps de qualification dans des courses certifiées par l’USA Track & Field ou l’AIMS. Depuis 1986, les coureurs ont également la possibilité de réclamer des prix en argent, contrairement à la tradition de couronnes d’olivier. Malgré sa réputation de parcours exigeant, le Marathon de Boston ne peut pas être le théâtre de records du monde en raison de ses règles de validation. Les temps de qualification varient selon l’âge et le genre des participants, allant de 3 heures pour les hommes de 18 à 34 ans à 5 heures 20 minutes pour les femmes de plus de 80 ans. Ce marathon, fermé aux débutants, offre une expérience de course unique et exigeante, récompensant les coureurs les plus performants grâce à son processus d’inscription sélectif basé sur les temps de qualification.

S’inscrire au marathon de Boston 2024

Le marathon de Boston se déroulera le 15 avril 2024. Pour cette édition, les inscriptions sont closes et la liste d’attente est fermée. Si vous êtes tenté par l’expérience, il faudra attendre la course de 2025, sous réserve de remplir les conditions obligatoires pour pouvoir participer: 

  • Obligation de présenter un temps de qualification devant être réalisé lors d’un précédent marathon certifié par l’USA Track & Field ou l’AIMS. 
  • Le temps d’engagement pour la course de Boston doit avoir été réalisé dans les 18 mois précédents. 

Le tirage se fait en quatre étapes : 

  • 1er tirage : les candidats ayant un temps meilleur d’au moins 20 minutes au temps limite de leur catégorie peuvent postuler. 
  • 2e tirage : les candidats ayant un temps meilleur d’au moins 10 minutes. 
  • 3e tirage : les demandes des coureurs ayant fait au moins 5 minutes de mieux que les standards. 

Enfin, s’il reste des places disponibles, tout candidat ayant réalisé un temps égal ou meilleur que la limite peut soumettre sa demande.

3. Le marathon de Berlin : le plus rapide des marathons internationaux

Le Marathon de Berlin, inauguré en 1974, est devenu l’un des événements incontournables de la course à pied mondiale. Chaque année, à la fin du mois de septembre, des milliers d’amateurs et de professionnels se rassemblent pour parcourir les 42,195 kilomètres à travers les rues de Berlin. Intégré au prestigieux World Marathon Majors, ce marathon est réputé pour son parcours rapide et plat, offrant des conditions idéales pour battre des records. En effet, les sept derniers records du monde de la discipline ont été établis sur ce tracé.

 Depuis ses débuts modestes avec 286 participants, le Marathon de Berlin a connu une croissance spectaculaire, atteignant un record de 35 783 participants en 2008, dont 21 % de femmes. Cet engouement pour la course à pied s’est intensifié au fil des années, culminant avec des moments historiques comme la première course le long des avenues du centre-ville de Berlin-Ouest en 1981, et le passage symbolique de la Porte de Brandebourg en 1990, trois jours avant la réunification allemande. 

S’inscrire au marathon de Berlin 2024

La 50e édition du BMW BERLIN-MARATHON aura lieu le 29 septembre 2024 et les inscriptions sont closes pour cette année. 

Le BMW BERLIN-MARATHON est organisé conformément au règlement des compétitions internationales (IWB) de la Fédération allemande d’athlétisme (DLV) :

  • Les participants âgés de 18 ans (groupe d’âge 2006) et plus sont autorisés à participer à la course
  • Le parcours doit être effectué dans un délai de 6h15 (à partir du franchissement de la ligne de départ)
  • Les marcheurs nordiques ne sont pas autorisés à participer.
  • Les marcheurs sont autorisés à condition de rester dans le temps imparti de 6h15.

Les vélos à main et les fauteuils roulants de course sont les seuls équipements sportifs autorisés. 

4. Le marathon de Londres : le plus caritatif des marathons internationaux 

Le Marathon de Londres, une institution depuis sa première édition en 1981, s’impose comme l’un des événements phares de la course à pied mondiale. Créé par Chris Brasher, ancien champion olympique d’athlétisme et journaliste sportif renommé, le marathon a rapidement gagné en popularité, prenant modèle sur le succès du marathon de New York. 

Ce qui distingue particulièrement cette course, c’est son engagement envers les œuvres caritatives, collectant des sommes considérables bien au-delà de tout autre marathon. Sous le parrainage du groupe Virgin, rebaptisé Virgin London Marathon, l’événement est devenu une véritable locomotive philanthropique, avec un record de 61,6 millions de livres sterling collectées lors de l’édition 2017, portant le total des fonds récoltés à 890 millions de livres sterling. 

En 2013, le marathon a également marqué l’histoire en observant 30 secondes de silence en hommage aux victimes des attentats du marathon de Boston, une semaine auparavant, démontrant ainsi la solidarité et l’unité du monde de la course à pied. 

Avec des chiffres impressionnants de participation, comme les 36 549 coureurs franchissant la ligne d’arrivée en 2010, le Marathon de Londres continue de rassembler des coureurs de tous horizons. 

En 2015, l’organisation innove en proposant le premier marathon de Londres digital, permettant ainsi à ceux qui ne peuvent pas participer physiquement de vivre l’expérience à travers des avatars en réalité augmentée, une illustration de l’adaptabilité et de l’innovation de cet événement emblématique.

À partir de 2024, une taxe carbone a été ajoutée au prix du dossard pour protéger et aider la planète. De plus, cette année, le marathon de Londres offrira des « prix identiques aux athlètes en fauteuil roulant et aux athlètes valides », a annoncé TCS London Marathon, l’organisation responsable de l’épreuve. 

S’inscrire au marathon de Londres 2024

21 avril 2024 : c’est la date à laquelle se tiendra le marathon de Londres cette année. S’il est d’ores et déjà trop tard pour y participer, vous pouvez postuler dès maintenant pour l’édition 2025.  

Pour participer en tant qu’étranger, il faut passer par un tirage au sort. La loterie pour le marathon de Londres est gratuite. Dès l’ouverture du site (du 20 avril au 3 mai cette année), il faut littéralement se ruer sur les inscriptions. Si vous êtes sélectionné à la loterie internationale, vous devrez payer les frais d’inscription : 146 £ (dont 26 £ de taxe carbone) pour garantir votre place au TCS London Marathon 2024(dont 26 £ de taxe carbone). 

5. Le marathon de Chicago : le plus traditionnel des marathons internationaux

Le Marathon de Chicago, aujourd’hui nommé Bank of America Chicago Marathon, est une véritable institution parmi les grandes courses internationales. 

Réputé pour sa rapidité, le marathon de Chicago a été le théâtre de performances remarquables au fil des ans. En 1999, l’Américain Khalid Khannouchi a établi un nouveau record du monde avec un temps de 2 h 5 min 42 s, tandis qu’en 2023, le Kényan Kelvin Kiptum a pulvérisé ce record en franchissant la ligne d’arrivée en 2 h 0 min 35 s, devenant ainsi le premier homme à courir un marathon en moins de 2 h 1 min. 

Cet exploit s’ajoute aux réalisations mémorables de la Britannique Paula Radcliffe, qui a également battu un record du monde sur ce parcours en 2002 avec un temps de 2 h 17 min 18 s. 

L’histoire du Marathon de Chicago remonte à 1905, avec sa première édition organisée par l’Illinois Athletic Club. Après une pause dans les années 1920, la course a été relancée en 1977 grâce à l’initiative d’un groupe de cinq personnes, et elle n’a cessé de croître en importance depuis lors. Avec l’appui de sponsors et des bourses attractives, la compétition a attiré certains des plus grands noms de la course à pied, tels que Steve Jones et Rosa Mota. Malgré quelques difficultés dans les années 1990, le marathon a retrouvé son élan grâce à de nouveaux sponsors comme LaSalle Bank et a continué à offrir des performances de haut niveau, consolidant ainsi sa réputation de course incontournable pour les coureurs du monde entier.

S’inscrire au marathon de Chicago 2024

Il est encore possible de s’inscrire pour le marathon de Chicago 2014. Pour cela, rendez-vous sur le site officiel en cliquant ici. Il vous faudra débourser la somme de 250 $ pour concourir. Sachez qu’il est possible de participer dès l’âge de 16 ans (avec autorisation écrite des parents ou tuteurs). Le départ de la course sera donné le 13 octobre 2024.

6. Le marathon de Tokyo : le plus asiatique des marathons internationaux 

Le Marathon de Tokyo est devenu un événement incontournable au cœur de l’hiver japonais, dans un pays passionné par la course à pied. 

Chaque année, sa popularité ne cesse de croître, attirant un niveau de compétition toujours plus élevé. Avec un parcours de 42,195 km traversant le passé, le présent et l’avenir de Tokyo, cette course réunit à la fois des participants ordinaires et l’élite de la course dans la capitale nippone. Obtenir un dossard pour ce marathon est une tâche ardue, alors que près de 320 000 coureurs se disputent les 37 000 places disponibles. 

Le parcours relativement plat, le soutien enthousiaste du public et une organisation impeccable font de cette course une expérience exceptionnelle. Les participants parcourent les sites emblématiques de la ville, passant par la Mairie de Tokyo, le quartier de Shinjuku, le Palais Impérial, le Parc Hibiya, Ginza, Nihonbashi, Asakusa, Tsukiji, et enfin le Tokyo Big Sight, où se trouve la ligne d’arrivée. 

S’inscrire au marathon de Tokyo 2025

L’édition 2024 a eu lieu le 3 mars dernier. C’est désormais vers 2025 que les regards se tournent : le prochain marathon est prévu pour le 2 mars 2025. 

Pour postuler, vous devez vous connecter au site officiel du marathon de Tokyo. La majorité des participants est tirée au sort. Cependant, certains quotas de participation sont réservés à des situations particulières. Pour en savoir plus, consultez le guide en ligne

En attendant de faire le tour du monde en courant, l’agence Kalliopé reste sagement à Paris et vous propose ses services linguistiques sur mesure. N’hésitez à nous contacter pour votre projet de traduction.

Droits des femmes dans le monde : combats et conquêtes à travers les continents

Aujourd’hui, 8 mars, le monde entier se mobilise autour des droits des femmes dans le monde. Décrétée journée internationale des femmes depuis 1910, cette date symbolise la lutte pour l’égalité de droits entre hommes et femmes, dans le monde entier. De nombreuses actions, dans de multiples domaines, sont mises en place dans de nombreux pays. 

La Marche vers l’Égalité : chronologie des Droits des Femmes à travers les âges

Depuis les temps anciens jusqu’à nos jours, la lutte pour les droits de la femme a été une saga d’aspirations, de résistances et de triomphes. Aux premières heures de l’humanité, les femmes étaient souvent reléguées à des rôles domestiques et subalternes, dépourvues de droits juridiques et sociaux. Cependant, au fil des siècles, des voix courageuses se sont élevées pour revendiquer l’égalité des sexes.Au XVIIIe siècle, l’ère des Lumières a engendré des idéaux de liberté et de droits universels, inspirant ainsi les premières discussions sur les droits des femmes en Europe. En 1791, la déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne rédigée par Olympe de Gouges a proclamé l’égalité des sexes.

Plaque commémorative à Olympe de Gouges, au 4 rue du Buis, à Paris dans le 16e arrondissement

Le XIXe siècle a été le théâtre de mouvements féministes émergents, tels que le mouvement suffragiste. En 1848, la première convention sur les droits de la femme s’est tenue à Seneca Falls, aux États-Unis, marquant le début du mouvement pour le droit de vote des femmes.

Au XXe siècle, des jalons majeurs ont été franchis avec l’obtention de droits civils fondamentaux. En 1918, le Royaume-Uni a accordé le droit de vote aux femmes de plus de 30 ans, et en 1920, les États-Unis ont ratifié le 19e amendement, garantissant le droit de vote des femmes. En 1948, la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations Unies a affirmé le principe de l’égalité entre les sexes. En 1979, la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) a été adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies.

Malgré ces avancées, des défis persistent, notamment en matière d’égalité salariale, de représentation politique et de lutte contre les violences basées sur le genre. Aujourd’hui, le combat pour les droits de la femme continue à être au cœur des agendas mondiaux, propulsé par une détermination sans faille à réaliser une véritable égalité entre les sexes.

Cartographie des droits des femmes : les inégalités demeurent

Les droits de la femme varient considérablement d’un pays à l’autre, reflétant les différentes réalités politiques, culturelles et sociales à travers le monde. Dans des pays comme la Norvège, la Suède et l’Islande, souvent cités en tête des classements mondiaux de l’égalité des sexes, les femmes jouissent d’une gamme complète de droits. Elles bénéficient d’une égalité salariale stricte, de politiques de congé parental généreuses et de représentation significative dans les sphères politiques et économiques.

D’autre part, dans des pays comme l’Afghanistan, l’Iran, l’Arabie saoudite, la Somalie et malheureusement, bien d’autres encore, les femmes sont confrontées à des défis majeurs en matière de droits. Par exemple, en Afghanistan, la chute du régime taliban a pu redonner espoir en l’amélioration de la condition féminine. En réalité, il n’en a rien été : les femmes continuent de faire face à des discriminations systémiques et à des menaces constantes pour leur sécurité. Les dirigeants extrémistes  imposent toujours des restrictions rédhibitoires sur l’éducation des filles et les opportunités d’emploi pour les femmes sont plus que limitées, pour ne pas dire inexistantes. Leur liberté y est entièrement compromise et leur survie ne dépend que de leur soumission . 

En Inde, bien que des lois protègent les droits des femmes, la réalité sur le terrain est complexe. Les femmes peuvent être confrontées à des pratiques traditionnelles maltraitantes telles que le mariage des enfants, les violences domestiques et les crimes d’honneur. De plus, malgré des avancées significatives dans certains domaines, telles que la présence croissante de femmes dans les postes de direction et dans la politique, des disparités persistent, en particulier dans les zones rurales et marginalisées.

Ces exemples soulignent l’importance de mesurer les différences dans la reconnaissance et la protection des droits de la femme à travers le monde. Alors que certains pays progressent vers une véritable égalité des sexes, d’autres stagnent et parfois régressent, confrontés à des défis profonds et persistants en matière de droits des femmes. Il est impératif de continuer à travailler à l’échelle mondiale pour promouvoir les droits de la femme, éliminer les pratiques discriminatoires et créer un avenir où chaque femme peut vivre dans la dignité et l’égalité.

Unis dans la Célébration : la Journée Internationale des Droits des Femmes à travers les frontières

La Journée internationale des droits des femmes, célébrée le 8 mars de chaque année, est un moment de réflexion, de solidarité et d’action à travers le monde. Dans de nombreux pays, cette journée est marquée par des manifestations, des conférences, des marches et des événements culturels visant à sensibiliser aux enjeux liés aux droits des femmes. Des organisations de défense des droits des femmes organisent des campagnes de sensibilisation, mettent en lumière les réussites des femmes et appellent à une action collective pour faire avancer l’égalité des sexes.

En France, la Journée internationale des droits des femmes est l’occasion de mettre en avant les avancées réalisées en matière de droits des femmes tout en soulignant les défis persistants. Des manifestations et des débats sont organisés dans tout le pays, mettant en lumière des questions telles que l’égalité salariale, l’accès à l’éducation et la lutte contre les violences faites aux femmes. Les femmes françaises sont encouragées à s’exprimer, à revendiquer et à célébrer leurs réalisations, tout en reconnaissant l’importance de la solidarité féminine dans la lutte pour l’égalité.

Aux États-Unis, la Journée internationale des droits des femmes est également célébrée avec vigueur. Des manifestations sont organisées dans tout le pays pour mettre en lumière les contributions des femmes à la société et pour exiger l’égalité des sexes dans tous les domaines. Les femmes américaines profitent de cette journée pour faire entendre leur voix sur des questions telles que les droits reproductifs, le harcèlement sexuel et la représentation politique.

Dans d’autres parties du monde, la Journée internationale des droits des femmes est célébrée de différentes manières. En Russie, la journée du 8 mars a été décrétée jour férié depuis 1921. Certaines régions organisent des événements festifs mettant en avant la culture et les traditions des femmes, tandis que d’autres organisent des marches et des rassemblements pour exiger des changements concrets en matière de droits des femmes. Quelle que soit la forme de célébration, cette journée demeure un moment crucial pour faire avancer la cause des droits des femmes à l’échelle mondiale, en rappelant que l’égalité des sexes est un objectif à atteindre collectivement.

Origines et symboles : pourquoi le 8 Mars ?

Le choix du 8 mars pour célébrer la journée internationale des droits des femmes est chargé de symbolisme et d’histoire. Cette date trouve son origine dans les mouvements ouvriers et socialistes du début du XXe siècle, où les femmes se sont mobilisées pour revendiquer de meilleures conditions de travail, des salaires équitables et le droit de vote. Le 8 mars 1908, à New York, des milliers de femmes ouvrières ont manifesté pour dénoncer les conditions de travail inhumaines et réclamer des droits fondamentaux. Cette journée de protestation a marqué le début d’un mouvement mondial pour l’égalité des sexes.Par la suite, lors de la deuxième conférence internationale des femmes socialistes, qui s’est tenue à Copenhague en 1910, Clara Zetkin, une militante allemande, a proposé que le 8 mars soit déclaré journée internationale des femmes en hommage aux femmes qui avaient manifesté à New York deux ans plus tôt. Cette proposition a été adoptée à l’unanimité, et depuis lors, le 8 mars est devenu un symbole de la lutte pour les droits des femmes à travers le monde.

Copenhague, 1910, VIIIe Congrès de l'Internationale socialiste, au centre Clara Zetkin 
Copenhague, 1910, VIIIe Congrès de l’Internationale socialiste, au centre Clara Zetkin 

Ainsi, le choix du 8 mars comme journée internationale des droits des femmes rappelle le courage et la détermination des femmes qui ont lutté pour la justice sociale et l’égalité des sexes. Cette date est une occasion de rendre hommage aux pionnières du mouvement féministe et de rappeler que la lutte pour les droits des femmes est un combat continu, qui nécessite l’engagement et la solidarité de toutes et tous.

Après la Seconde Guerre Mondiale, le 8 mars est célébré dans de nombreux pays. C’est en 1977 que les Nations Unies officialisent la Journée internationale des femmes, incitant ainsi tous les pays du monde à fêter les droits des femmes.

Investir pour un avenir inclusif : actions clés en faveur des femmes en 2024

L’édition 2024 de la journée internationale des droits des femmes met en avant le thème « Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme », soulignant ainsi l’importance d’investir dans les femmes et les filles pour parvenir à une véritable égalité des sexes. Cette thématique résonne à travers les sphères politiques, économiques et sociales, rappelant que les investissements ciblés sont essentiels pour briser les barrières et créer des opportunités équitables pour toutes et tous : 

  • Investir dans l’éducation des filles : mettre en place des programmes visant à garantir un accès équitable à une éducation de qualité pour les filles, en fournissant des bourses scolaires, en construisant des infrastructures éducatives adaptées et en luttant contre les stéréotypes de genre dans le système éducatif.
  • Promouvoir l’accès à la santé reproductive : investir dans des services de santé sexuelle et reproductive complets, y compris l’accès à des contraceptifs modernes, des soins prénatals de qualité et des services d’avortement sécurisés, afin de garantir le droit des femmes à contrôler leur propre corps et leur propre santé.
  • Soutenir l’entrepreneuriat féminin : mettre en place des programmes de financement et de soutien spécifiquement destinés aux entrepreneures, en fournissant un accès à des prêts à faible taux d’intérêt, à des formations en gestion d’entreprise et à des réseaux professionnels pour favoriser la croissance des entreprises dirigées par des femmes.
  • Promouvoir l’égalité des salaires : adopter des politiques et des mesures législatives visant à garantir l’égalité des salaires entre les hommes et les femmes pour un travail de valeur égale, en éliminant les écarts de rémunération injustifiés et en encourageant la transparence salariale.
  • Combattre les violences faites aux femmes : multiplier les programmes de sensibilisation, de prévention et de soutien aux victimes de violence basée sur le genre, en renforçant les services d’assistance et en soutenant la mise en œuvre et l’application efficace des lois contre la violence domestique et les agressions sexuelles.
  • Encourager la représentation politique des femmes : mettre en place des quotas de genre dans les institutions politiques et gouvernementales pour garantir une représentation équitable des femmes dans les processus décisionnels, et encourager la participation active des femmes à tous les niveaux de la vie politique.

En investissant de manière proactive et stratégique dans ces domaines et d’autres encore, nous pouvons accélérer le rythme vers une société plus juste et plus inclusive pour toutes les femmes, où leurs droits sont pleinement reconnus et respectés.

Kalliopé, agence de traduction à Paris : une équipe de femmes mobilisées

Chez Kalliopé, toute notre équipe est particulièrement sensible à la Journée internationale des droits des femmes. En effet, outre le fait d’être composée exclusivement de femmes, notre agence, par essence, est en constante connexion avec des interlocuteurs du monde entier, traducteurs et clients. Pour en savoir plus sur nos services de traduction, n’hésitez pas à nous contacter : toutes les femmes de notre équipe se feront un plaisir de vous accompagner dans votre projet de traduction .